L'asthme cardiaque

Sommaire

On distingue 4 types d'asthme : l'asthme intrinsèque, l'asthme allergique, l'asthme cardiaque et l'asthme professionnel. L'asthme cardiaque est un type d'asthme associé à des problèmes cardiaques.

Qu'est-ce que l'asthme cardiaque ?

L'asthme cardiaque correspond à une difficulté respiratoire survenant chez des personnes n'ayant jamais eu d'asthme ni d'allergie mais qui souffrent de problèmes cardiaques.

Les symptômes ressemblent à l'asthme classique :

  • respiration difficile et sifflante ;
  • toux ;
  • essoufflement.

Pour certains médecins, ces symptômes sont uniquement dus aux problèmes cardiaques (insuffisance cardiaque), alors que pour d'autres ils correspondent également à une anomalie au niveau des bronches.

Les problèmes cardiaques en cause

La notion même d'asthme cardiaque étant controversée, il est difficile d'en connaître les causes. Ce qui est clair, en revanche, c'est que les problèmes cardiaques, et notamment l'insuffisance cardiaque, peuvent entraîner un essoufflement faisant penser à de l'asthme.

L'insuffisance cardiaque survient lorsque le cœur n'effectue pas son travail de pompe correctement. Elle peut être la conséquence d'autres problèmes cardiaques, comme un infarctus du myocarde, une atteinte des artères du cœur, etc.

Il est donc important de consulter son médecin en cas de troubles respiratoires pour obtenir le bon diagnostic et le traitement adapté.

Le traitement de l'asthme cardiaque

Le traitement de l'asthme cardiaque repose avant tout sur la prise en charge de l'insuffisance cardiaque sous-jacente.

Dans certains cas, la prise de médicaments classiques contre l'asthme permet d'atténuer les symptômes respiratoires.

Bon à savoir : dans le cadre de l'épidémie de COVID-19, il faut privilégier la téléconsultation (remboursée à 100 % par l’Assurance maladie jusqu'au 31 décembre 2021) pour vérifier l'observance du traitement (incluant comment le médicament est pris et la posologie), d'autant que les patients atteints de maladies respiratoires chroniques sévères tout comme ceux souffrant d’insuffisance cardiaque chronique sont à risque de développer une forme sévère de COVID-19.

Alors que le recours à la télémédecine et la pénurie de cliniciens sont deux phénomènes qui deviennent fréquents, il est important de disposer d’options efficaces pour les patients nécessitant une réadaptation cardiaque sans accroître leur risque. Dans ce cas, une approche basée sur le yoga pourrait être une option en cas d’indisponibilité d’une réadaptation cardiaque conventionnelle.

Source : Yoga-Based Cardiac Rehabilitation After Acute Myocardial Infarction: A Randomized Trial. J. Am. Coll. Cardiol.2020;75(13):1551-1561. doi: 10.1016/j.jacc.2020.01.050.

Ces pros peuvent vous aider